L’Agence Profil pour le Petit Journal a choisi de s’interesser à l’un de ses clients favoris, Maxime Meilleur,  Chef de cuisine à  Bouitte, restaurant très coté dans l’univers de la cuisine.

La Bouitte est un hôtel de luxe atypique avec restaurant gastronomique deux étoiles au Michelin, à côté des Ménuires et au coeur des Trois Vallées, Courchevel, Méribel et Val Thorens.

La Bouitte, c’est d’abord une histoire de famille et une passion, René et Maxime Meilleur (père et fils) proposent une cuisine créative qui respecte les produits et maîtrise les cuissons avec art. Le talent des deux hommes est évident, constructif, magique. En 2003, ils obtiennent  leur première étoile au Guide Michelin. Cinq ans plus tard, une deuxième vient s’ajouter à leur palmarès.
Maxime Meilleur s’est montré très disponible et a bien voulu répondre à notre interview car il accorde toujours volontier un peu de son temps à notre directrice Nathalie Cermolacce qui met un point d’honneur à entretenir un rapport privilégié avec ses clients.


Voici le compte-rendu de cet échange qui apporte un éclairage sur la personnalité et la démarche de ce grand chef étoilé :

  • Comment avez vous démarré la cuisine ?
  • Je suis allé un jour dans la cuisine du restaurant faire une crème anglaise, je ne suis jamais reparti ! Mes parents étaient déjà dans le métier, c’est aussi une motivation.
  • Comment définiriez-vous votre cuisine ?
  • Notre cuisine est avant tout une cuisine « verte », une cuisine « taquine » pleine de surprises. Les produits sont mis en avant et surtout sublimés, nous en faisons un point d’honneur.
  • En cuisine pour vous c’est « Jamais sans… » ?
  • Mon père.
  • Quelle étape préférez-vous dans la création ? (conception, dressage …)
  • Goûter bien sur ! (rire)
  • Les chefs qui vous ont inspiré ?
  • Martin Berasategui, Pascal Barbot, Régis Marcon, Michel Bras.
  • Un moment marquant en cuisine ?
  • Récemment l’élaboration  d’une recette chez nous : Escargots poêlés, crème sans crème au goût de sous-bois, jambon cru, perles d’œufs d’escargots. L’originalité et la recherche de ce plat en font pour moi le plat de l’année.
  • Travailler en famille, est-ce un avantage ou inconvénient ?
  • Uniquement des avantages, l’entraide est systématique, nous sommes soudés , on peut réellement compter les uns sur les autres.
  • Vos projets ? L’avenir ?
  • Embellir la structure familiale, toujours la faire évoluer et au fur et à mesure mettre en place la relève.
  • Quels conseils pourriez-vous donner aux jeunes attirés par cette profession ?
  • Juste ceci : Quand on veut, on peut !
  • La qualité essentielle pour un cuisinier ?
  • La principale pour moi : la générosité.
  • Que pouvez-vous dire sur l’Agence Profil ?
  • Si je devais résumer, de très belles rencontres, 7ans de collaboration, de nombreux candidats motivés, certains sont là depuis très longtemps maintenant chez nous.
  • Un avis sur les émissions de télé réalité culinaires ?
  • Je suis mitigé sur la question, certes ces émissions sont un exemple de ce qu’est la cuisine, mais elles ne reflètent pas tout à fait la réalité. Nous avons d’ailleurs eu quelques propositions, mais je préfère attendre d’avoir plus de recul pour envisager de participer à ce genre d’émissions.

Encore un grand merci à Maxime Meilleur, de sa disponibilité, son humour et d’avoir répondu aux questions de l’Agence Profil pour son Petit Journal.

Références : Livre de Maxime et René Meilleur « Recettes d’été et d’hiver »  2006, Editioninverse

Site Web : http://www.la-bouitte.com/


Publicités